Il y a des jours où le travail de bénédictin d’un blog de ce genre fait de belles découvertes. Lisez par vous mêmes le courrier reçu récemment.

Bonjour,

J’achève une thèse de science politique portant sur « l’enseignement privé des années 1920 aux années 1950: socio-histoire d’un enjeu catholique »(…) À ce titre, j’ai « croisé » les alumnats au cours de mes recherches… Malheureusement, ne pouvant pas tout dire de ce sujet vaste comme un monde, je n’ai pu vraiment explorer et rendre compte de certaines œuvres congréganistes, tels les alumnats.

Un constat d’ensemble de ce que j’ai pu observer pour les institutions « nationales » liées à l’enseignement privé (CNEL puis CNEC, Anciens élèves, APEL, Alliance des Maisons d’éducation chrétienne, Syndicats…): le peu d’archives, et même de témoignages sur cette période préconciliaire et pré-loi Debré pourtant si riche d’initiatives, d’œuvres diverses qui ont tenu dans des conditions matérielles à peine imaginables aujourd’hui.
Aussi votre blog sur les alumnats assomptionnistes est-il infiniment précieux et laisse présager que des sources existent pour rendre compte de cette histoire bien oubliée aujourd’hui! Les photos publiées sont éloquentes sur la vie des alumnats… La DD de Nantes, il y a quelques temps, s’interrogeant sur cette catégorie si spécifique des « vicaires-instituteurs », en est venu à réaliser une enquête auprès de ses prêtres les plus anciens, aboutissant à la publication d’un ouvrage riche de cette mémoire: « Ils ont fait l’enseignement catholique dans le diocèse de Nantes au XXe siècle ».

Un rêve de chercheur: que toutes les congrégations, mouvements ayant encore la possibilité de rencontrer et faire parler des témoins de cette époque désormais lointaine, le fassent tant que et s’il est encore temps…

Merci pour votre travail, et surtout très bonne continuation.

S.T.
Université Rennes 1