Au moment où l’année jubilaire assomptionniste prend fin, il est bon de retrouver les lieux du commencement. En l’occurrence, le collège de Nîmes où le P. Emmanuel d’Alzon avait commencé son œuvre éducative, avant que l’alumnat de Notre-Dame-des-Chateaux prenne le relais…

D’ici quelques temps, les photos des « classes » de ce collège seront publiées aussi

DL