Il y a parfois des histoires comme ça qui montrent qu’un tel blog mérite d’exister. André, né en 1949, qui a découvert récemment les photos de l’alumnat de Saint-Maur où il fut scolarisé, raconte :

st Maur

En regardant les photos de votre blog, en les agrandissant pour essayer de me rappeler les lieux, figurez-vous que, sur l’une d’entre elles, j’y ai reconnu mes parents, frères et sœurs !!! (Visages de face) (Mes parents n’étaient pas riches, et il n’était pas question d’avoir un appareil photos à cette époque). C’était en 1966. Ils étaient venus à l’abbaye soit au printemps pour le cinquantième anniversaire de la présence assomptionniste, soit – moins sûr – pour venir me chercher à la fin de l’année, après le B.E.P.C. Mais comme par un fait exprès, j’ai le visage caché par celui de ma mère.
Sur une autre photo – au réfectoire – j’y ai reconnu parfaitement le père Le Her et le père Kérandel – sur la droite de la photo, de profil. C’est exactement le souvenir de ce profil que j’avais quand je l’ai revu à Layrac, ce 6 mai dernier.
Un grand grand merci.
Mon père est décédé en l’an 2000 et ma mère a 87 ans cette année.

Merci André !!

DL

PS : André a précisé entre temps : « je pense de plus en plus qu’il peut s’agir de la rentrée de septembre 1965 (très certainement le 19 septembre 1965 – pour une rentrée officielle le 20 septembre 1965 au calendrier de l’E.N.) qui justifierait que mes parents soient endimanchés comme cela et qui expliquerait en outre qu’ils soient accompagnés de mes frères et sœurs). J’allais avoir 16 ans au mois de décembre qui suivait, et cela correspond bien à mon physique sur la photo. »

Publicités